Actualités


Talents CNRS 2020 en Côte d’Azur

Chaque année le CNRS récompense celles et ceux qui ont le plus contribué à son rayonnement et à l’avancée de la recherche.
En Côte d’Azur, les récipiendaires sont Tatiana Budtova, enseignante-chercheure au CEMEF (CNRS-Mines-ParisTech) récipiendaire de la médaille d’argent du CNRS, Louise Purdue, chargée de recherche CNRS au CEPAM (CNRS-Université Côte d’Azur) récipiendaire de la médaille de bronze du CNRS. Un cristal collectif est attribué cette année à l’équipe en charge du projet Base OMERO UCA, projet soutenu par l’Académie 4 de l’IDEX JEDI :
– Frédéric Brau, ingénieur de recherche CNRS à l’IPMC (CNRS-Université Côte d’Azur)
– Sophie Abelanet, ingénieure d’études CNRS à l’IPMC (CNRS-Université Côte d’Azur)
– Faisal Bekkouche, ingénieur d’études CNRS au LBDV (CNRS-Sorbonne université)
– Sameh Ben Aicha, ingénieure à l’IMEV (CNRS-Sorbonne université)
– Christophe Blanchet, ingénieur de recherche CNRS à l’IFB core (CNRS-Inserm-INRIA-CEA-INRAe)
Toutes nos félicitations aux scientifiques azuréens à l’honneur cette année !

  • Loi de programmation pluriannuelle de la recherche : les premières mesures annoncées

    Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, dans un courrier aux membres de la communauté de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, fait part des principales mesures qui seront mises en place dès 2021. Lire la lettre

  • L’hydroxychloroquine n’a pas d’effet antiviral contre le SARS-CoV-2 in vivo

    Une étude réalisée sous l’égide du consortium multidisciplinaire REACTing, sur les effets de l’hydroxychloroquine, associée ou non à l'azithromycine, dans un modèle d’infection expérimentale chez le macaque par le virus SARS-CoV-2, a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature le 22 juillet 2020. Lire le communiqué de presse

  • International research laboratory (IRL) en Amérique du Nord

    Le bureau du CNRS en Amérique du Nord propose, sur son site web, des retours d’expériences de chercheurs et chercheuses en mobilité dans des IRL d’Amérique du nord. Découvrez les témoignages de David Blanchon qui observe les changements environnementaux en Arizona à l’IRL iGlobes, de Marie-Sophie Dumont, ingénieure au sein de International Research Laboratory de sciences sociales et génomique (Epi)Genetics, Data & Politics – Epidapo, de Rodolphe Jazza, qui étudie la chimie des carbènes à l’IRL CNRS – UCSD et de Maxime Darnon, qui explore, au sein du LN2, les technologies photovoltaiques.